408 Rue Albert Bailly - 59290 Wasquehal, France

Comment nettoyer votre liste d’e-mails avec ces 5 conseils

Agence Webmarketing à Lille

Comment nettoyer votre liste d’e-mails avec ces 5 conseils

Marketing par courriel est en constante évolution, les préférences des abonnés évoluant vers des expériences plus personnalisées. En moyenne, 99% des gens vérifient leur courrier électronique tous les jours, et le taux d’ouverture moyen des e-mails est de 17,61 %..

Toutefois, cela ne garantit pas que votre courriel sera retenu. Plusieurs facteurs influent sur la délivrabilité, l’ouverture, les clics et les conversions des e-mails. Alors, quelle est la première étape pour maintenir des indicateurs clés de performance élevés ? Une liste d’e-mails propre. Des listes d’e-mails propres (soutenues par une excellente stratégie de marketing par e-mail) vous permettront de maintenir un taux d’engagement élevé et des taux de désabonnement et de spam faibles.

Pourquoi devriez-vous nettoyer votre liste d’adresses électroniques ?

Limiter les désabonnements.
Diminuer les plaintes pour spam.
Améliorer la délivrabilité.
Améliorer un taux d’ouverture réduit.
Réduire les coûts.

1. Limitez les désabonnements.

Plus il y a de personnes sur votre liste d’adresses électroniques, plus il est probable que certaines d’entre elles se soient désintéressées de votre message. Cela arrive. Il peut être judicieux d’examiner l’engagement et de supprimer les abonnés qui ne semblent plus intéressés avant qu’ils n’appuient sur le bouton de désabonnement.

2. Diminution des plaintes pour spam.

Les plaintes pour spam sont mauvaises pour votre réputation auprès des ESP. Si vos e-mails sont constamment marqués comme spam, votre ESP peut signaler votre compte comme envoyant des sollicitations non désirées. Si cela se produit trop souvent, votre taux de délivrabilité peut en souffrir.

3. Améliorer l’accessibilité.

Plus votre liste est propre, plus le nombre d’abonnés désireux de l’ouvrir est élevé. D’un autre côté, une liste remplie de personnes qui ne s’engagent pas, qui ont changé d’adresse électronique ou, pire encore, qui n’ont jamais choisi de s’inscrire, entraînera l’apparition de filtres anti-spam et de rebonds – deux facteurs qui peuvent nuire à votre capacité de livraison.

4. Améliorer un taux d’ouverture réduit.

L’objectif est de privilégier la qualité à la quantité. Si vous commencez à voir votre taux d’ouverture baisser, examinez votre liste et vérifiez si des abonnés sont inactifs. Bien entendu, vous voudrez tenter une campagne de réengagement avant de les supprimer. Si cela ne fonctionne pas, vous devriez envisager de ne conserver que vos abonnés actifs.

5. Réduire les coûts.

De nombreux ESP fixent leurs prix en fonction du nombre d’e-mails que vous envoyez. Afin de limiter vos coûts, vous voudrez supprimer les abonnés qui reçoivent vos e-mails et ne les ouvrent jamais.

Tous ces éléments aboutissent à un signal d’alarme : les abonnés à vos e-mails ne sont pas engagés (ou ne reçoivent pas vos e-mails). Lorsqu’une personne se désinscrit de votre liste d’e-mails, elle refuse activement de recevoir vos e-mails. Si plusieurs de vos e-mails sont marqués comme étant des spams, vos abonnés à l’e-mail ne sont pas intéressés. taux de délivrabilité souffriront.

Taux d’ouverture et de clics vous indiquent combien de vos abonnés ouvrent le courriel que vous avez envoyé, cliquent sur un lien et, en fin de compte, s’ils sont intéressés par le contenu que vous partagez.

En vous assurant que vos listes d’adresses électroniques sont propres et qu’elles ciblent le bon public, vous augmentez votre retour sur investissement et réduisez les risques que vos courriels de marketing soient considérés comme des spams. Le nettoyage de vos listes d’adresses électroniques vous donne une meilleure chance d’atteindre et d’engager votre public.

À quelle fréquence devez-vous nettoyer les listes d’adresses électroniques ?

La réponse courte est au moins une fois par an. Cependant, le nettoyage des e-mails dépend de votre entreprise et de la taille de votre liste. Pour déterminer la fréquence de nettoyage de vos listes, examinez votre taux d’ouverture, votre taux de clics, vos désabonnements et vos taux de spam. Cela donnera à votre entreprise une image claire des personnes qui participent à vos campagnes et de ce qui les intéresse (ou non).

Vous devez également tenir compte du nombre d’abonnés qui arrivent chaque trimestre – s’il est élevé, vous devriez peut-être vérifier vos listes plus souvent. Si vous constatez un nombre élevé de rebonds, c’est un indicateur qu’il est temps de nettoyer votre liste d’e-mails.

Chaque entreprise étant différente, le nettoyage peut se faire tous les mois, tous les trimestres, tous les deux ans ou tous les ans, mais il doit être effectué au moins une fois par an.

Comment nettoyer (ou récurer) une liste d’adresses électroniques ?

Identifier les abonnés désengagés.
Identifiez les raisons des rebonds.
Essayez de réengager les abonnés inactifs.
Segmentez votre liste et supprimez les abonnés inactifs.

1. Identifier les abonnés désengagés.

Avant d’épurer votre liste, vous devez déterminer si un abonné est réellement inactif ou simplement désengagé. Dans le premier cas, vous devrez peut-être le supprimer, alors que dans le second, vous avez peut-être encore une chance de le convaincre. Un abonné désengagé peut simplement avoir besoin d’un marketing plus ciblé pour raviver son intérêt pour vos e-mails. Après tout, il s’est inscrit à votre liste à un moment donné.

Pour ce faire, vous devez définir des critères pour définir ce que signifie « désengagé ». N’ont-ils pas ouvert un courriel depuis trois mois ? Un an ? N’ont-ils participé à aucune campagne ? N’ont-ils pas cliqué sur un lien depuis six mois ?

Une fois que vous aurez identifié vos abonnés désengagés, vous voudrez les placer dans une liste distincte, filtrer les thèmes communs et identifier une stratégie pour susciter leur intérêt. Il peut s’agir d’un code de réduction, d’une ligne d’objet personnalisée ou d’une autre stratégie d’engagement. L’essentiel est qu’avant de faire une croix sur ces abonnés, donnez le meilleur d’eux-mêmes pour les réengager.

Si le réengagement ne fonctionne pas, vous pouvez alors véritablement marquer l’abonné comme désengagé et inactif.

2. Identifier les raisons des rebonds.

Le taux de rebond est terrible pour la délivrabilité des e-mails, mais tous les rebonds ne sont pas égaux. Il y a une différence entre un rebond dur et un rebond mou. Le premier est un problème permanent, comme un courriel inactif, et le second est un problème temporaire, comme une boîte de réception pleine.

Vous devrez supprimer les courriels qui ont un rebond dur, mais gardez un œil sur les rebonds mous, car le problème pourrait se résoudre avec le temps.

3. Vérifiez les filtres anti-spam.

Vous voudrez supprimer immédiatement tous les abonnés qui marquent votre e-mail comme spam. Les filtres anti-spam nuisent à votre délivrabilité et à votre réputation. Si un abonné ne trouve plus vos e-mails utiles ou, pire, les considère comme du spam, il est préférable de se séparer de lui en le supprimant de votre liste.

4. Débarrassez-vous des abonnés inactifs.

L’étape finale du nettoyage de votre liste d’e-mails consiste à créer des listes distinctes pour toutes les catégories ci-dessus et à supprimer de votre liste les e-mails qui ne sont plus actifs. Il peut être difficile de se séparer de ces e-mails, mais, au bout du compte, vous rendez un grand service à vos taux de délivrabilité et d’engagement.

Meilleures pratiques pour le nettoyage des listes d’adresses électroniques

Assurez-vous que votre liste a une bonne hygiène.
Envisagez l’utilisation de doubles opt-ins.
Gérez le taux de rebond.
Utilisez l’automatisation.
Prévoyez une option « opt down ».
Comprenez votre public.
Supprimez les abonnés inactifs.

1. Assurez-vous que votre liste a une bonne hygiène.

La clé d’une liste impeccable est d’avoir une bonne routine et de s’y tenir. Créez un calendrier pour le nettoyage de vos listes en examinant la quantité et la qualité de vos données. Cela déterminera la fréquence à laquelle vous devrez nettoyer votre liste. Quelle que soit la taille de votre liste, si la plupart de vos abonnés n’interagissent pas avec vos e-mails, il est temps de déterminer pourquoi.

Lorsque vous consultez vos listes d’adresses électroniques, vérifiez les doublons, les fautes de frappe et les adresses électroniques comportant le mot  » spam  » afin que vos courriels soient envoyés à la bonne personne et ne rebondissent pas. « 

2. Envisagez l’utilisation de doubles opt-ins.

Le double opt-in est un moyen de s’assurer que vos abonnés souhaitent vraiment recevoir votre courrier électronique. Voici comment cela fonctionne : lorsqu’un utilisateur soumet ses informations dans un formulaire sur votre site, un e-mail est envoyé pour confirmer son abonnement. Cela permet d’habituer l’utilisateur à ouvrir vos courriels, de signaler à son fournisseur de messagerie que vos courriels ne doivent pas être automatiquement marqués comme spam et de lui demander de sauvegarder vos coordonnées afin que les courriels ne se perdent pas. Tout compte fait, c’est une victoire.

3. Gérez le taux de rebond.

Les e-mails rebondis se produisent lorsqu’il y a une faute de frappe dans l’adresse e-mail, si l’e-mail n’existe plus, ou pour un certain nombre d’autres raisons. Le contrôle des e-mails rebondis peut augmenter votre capacité de livraison et votre retour sur investissement. Les rebonds d’e-mails se répartissent en deux catégories : les rebonds mous et les rebonds durs.

Un rebond mou est un problème temporaire de délivrabilité, tel qu’une boîte de réception pleine ou un serveur en panne. Renvoyer des courriels à ces adresses peut s’avérer bénéfique, car ils finissent par être envoyés.

Un rebond dur est dû à des problèmes permanents de délivrabilité, comme une adresse électronique non valide. En cas de rebond dur, il est impératif de supprimer ces adresses de vos listes pour satisfaire vos fournisseurs de services de messagerie (ESP). Les ESP suivent le nombre de rebonds que vous générez à chaque envoi et l’utilisent pour déterminer votre crédibilité. Si vous obtenez un trop grand nombre de rebonds durs, les gens placeront automatiquement vos e-mails dans le dossier Spam.

4. Utilisez l’automatisation.

L’automatisation du marketing concerne également les courriers électroniques. Vous pouvez avoir votre CRM envoyer automatiquement les abonnés vers certaines listes (ou les marquer) en fonction de leurs actions. Vous vous souvenez que nous avons parlé du déplacement des abonnés inactifs vers une liste distincte ? Eh bien, au lieu de le faire manuellement, vous pouvez configurer une automatisation qui le fait pour vous et déclenche une campagne de réengagement. Une autre façon d’utiliser l’automatisation est de supprimer les abonnés des flux d’e-mails ou des campagnes qui ne leur sont plus applicables.

5. Fournir une option « opt down ».

Proposez une option « opt down » en plus de l’option « opt out ». L’option « opt down » permet à vos abonnés de choisir la fréquence et le type d’e-mails qu’ils souhaitent recevoir de votre part. Malheureusement, les abonnés peuvent oublier qu’ils se sont inscrits à vos listes d’e-mails, ce qui augmente les chances qu’ils les suppriment, se désabonnent ou vous placent directement dans le dossier Spam – autant de résultats indésirables. En proposant une option de désabonnement, vous donnez à l’abonné la possibilité de rester sur votre liste sans être accablé par la réception de messages qu’il ne souhaite pas recevoir.

6. Comprenez votre public cible.

Avant de vider votre liste d’e-mails, faites le point sur l’adéquation entre votre public actuel et votre public idéal. Cherchez des moyens de réengager les abonnés inactifs en les séparant en listes basées sur leurs intérêts et leurs données démographiques. Par exemple, vous pouvez créer des courriels de bienvenue pour les nouveaux abonnés ou lancez une campagne de remise pour les anciens abonnés. Le fait de disposer de plusieurs listes vous permet de créer des campagnes qui augmenteront les taux de conversion.

En somme, le succès des campagnes d’email marketing ne doit pas être mesuré par le nombre d’abonnés mais par la qualité des abonnés et les actions qu’ils entreprennent suite à votre email. Par conséquent, il est préférable de déployer des campagnes auprès de 20 000 personnes actives et engagées que d’envoyer un e-mail à 30 000 personnes si la moitié d’entre elles ne s’y intéressent pas, le suppriment ou, pire, le signalent comme un spam.

7. Supprimer les abonnés inactifs.

Les abonnés inactifs sont ceux qui n’ouvrent pas, ne cliquent pas ou ne s’engagent pas dans vos e-mails sous quelque forme que ce soit. Le fait d’avoir des abonnés engagés sera toujours bénéfique pour vos taux de conversion. En supprimant les abonnés inactifs, vous augmenterez vos taux d’ouverture et de clics pour vos campagnes.

Avant de supprimer définitivement les abonnés inactifs, vous pouvez essayer de leur envoyer une dernière campagne d’e-mailing, qui pourrait être une campagne de feedback, pour voir ce qui les réengagera. Si tout échoue, vous devrez les supprimer définitivement de vos abonnés pour ne pas nuire à la délivrabilité de vos e-mails et à vos taux de conversion.

Commencez à nettoyer votre liste d’e-mails

Le marketing par e-mail est essentiel à tout secteur d’activité et un nettoyage de routine peut être bénéfique pour les rapports de données et les taux de conversion de votre entreprise. Tant que vous effectuerez des nettoyages de routine, que vous maintiendrez vos taux d’ouverture et de clics, que vous gérerez les taux de rebond et de spam, et que vous ferez participer vos listes en leur envoyant des e-mails ciblés qui les intéressent, vous aurez toujours une liste d’e-mails impeccable.

Note de l’éditeur : ce billet a été initialement publié en octobre 2011 et a été mis à jour pour plus d’exhaustivité.

email marketing free