408 Rue Albert Bailly - 59290 Wasquehal, France

Rédaction web & balisage : Comment optimiser ?

Agence Webmarketing à Lille

redaction-web-balisage-mvmarketing

Rédaction web & balisage : Comment optimiser ?

En terme de rédaction web, il faut prendre en compte que lorsqu’un moteur de recherche analyse votre page HTML, certaines balises ont plus d’importance que d’autres. Il est donc important de bien choisir ces balises essentielles afin d’optimiser le référencement de votre page.

Les plus importantes sont :

  • La balise title
  • La meta description
  • Les balises h1, h2…

Ces balises informent les moteurs de recherche sur le sujet de la page, mais pas seulement. Elles permettent aussi d’informer les internautes sur le contenu de votre page.
 

Balise title et meta description : deux éléments importants

 
En effet, les balises titre et meta description apparaissent dans la page de résultat des moteurs de recherche.
Voici comment elles se présentent :
redaction-web-balises-html-mvmarketing

Balise Title :

La plus importante des balises est le Méta Title. C’est-à-dire le titre de la page. Elle doit être d’une longueur maximale est d’environ 480 pixels soit entre 50 et 60 caractères, espace compris. Ce titre doit être optimisé, contenir les mots clés les plus importants. Les mots placés au début de la balise seront les plus forts. C’est pourquoi il doit informer les moteurs et les internautes du sujet de votre page.
redaction-web-balisetitle-mvmarketing
Voici quelques conseils pour une balise title efficace :
Choisir des mots pertinents et ciblés
Il doit définit correctement la page
Il faut accorder de l’importance au positionnement des mots
Il doit inciter l’internaute à visiter cette page
La balise title et meta description doivent être destinées aux internautes avant d’être destinées aux moteurs de recherche.
 

La rédaction de votre méta description :

La méta description n’est pas utilisée par Google, mais elle est cruciale pour l’internaute. C’est elle qui va lui donner envie de se rendre sur votre site internet. Elle doit faire une moyenne de 920 pixels soit entre 120 et 158 caractères. Elle doit contenir une description avec des verbes d’action. Il faut citer le mot-clé au moins une fois.
Elle n’est certes pas utilisée par Google, mais mettez vous à la place d’un internaute ayant tapé votre mot-clé sur son moteur de recherche.
Demandez-vous : Quels sont les critères que vous prenez en compte avant de cliquer ? La méta title et l’URL vous donnent-ils le thème de l’article ? Et la méta description, vous donne telle un peu plus d’infos sur le contenu de page ?
Vous pouvez utiliser : SEOmofo pour optimiser vos métas.
 

Le niveaux des titres

 
Chaque balise a une signification précise. Avec les balises Hn vous informez les moteurs sur ce qu’ils lisent. Vous leur éviterez ainsi de se demander s’ils ont à faire à un paragraphe ou à un titre.
On parle de niveaux de titres pour : h1, h2, h3, h4, h5 et h6 car elles ont pour fonction d’organiser la titraille.
La balise h1 est donc la plus importante, elle ne doit apparaître qu’une fois sur la page pour définir le titre du contenu, cela peut-être :
Le titre de l’article sur une page de blog
Le titre de la fiche produit avec le nom du produit mis en avant
Il est généralement conseillé qu’elle soit courte, très ciblée sur les mots clés les plus importants.
Les autres balises, de h2 à h6 seront considérées comme des sous-titres, des sous-sous titres à l’intérieur d’une partie, et doivent être placés de façon logique les unes à la suite des autres. Vous ne pouvez pas passer de h2 à h5 pour revenir à h3.
La balise h2 pourra être utilisée pour le chapeau ou les sous-titres.
h3 à h6 correspondent eux aux sous-titres.
Même si ces balises Hn ont un poids particulier pour les moteurs, il est préférable d’éviter de les suroptimiser sinon les moteurs risquent de vous sanctionner.
 

L’utilisation des mots et expressions clés

 

Dans vos headings :

Lorsqu’un internaute atterri sur votre page, la première de ses actions est de scanner votre contenu afin de savoir de quoi il traite et s’il va y trouver les informations qu’il recherche. C’est donc les titres placés dans vos balises qu’il va voir, il en est de même pour les moteurs de recherche.
Il est donc important d’inclure vos mots ou expressions clés dans vos headings pour optimiser votre page.
 

Dans votre texte :

Pensez à inclure le mot-clé en début d’article (mot clé ou expression proche) dans les 100 premiers mots ou dans le 1er paragraphe de l’article. Si possible entre des balises em ou strong. Si votre mot-clé est réellement ce dont vous voulez parler, on devrait le retrouver dans le de début de l’article.
 

La longue traîne :

En SEO, la longue traîne consiste à travailler sur des expressions clés plus longues qui répondent à des requêtes précises et spécifiques.
Même si elles représentent un volume de recherche plus faible, une fois additionnées elles généreront un bon nombre de visites sur votre page.
De plus, il est plus facile de se placer sur une expression plus précise et moins concurrentielle, plutôt que sur des mots-clés génériques et très concurrencés.
Enfin, se positionner sur des expressions précises et ciblées permet de générer un trafic plus qualifié et donc une baisse du taux de rebond sur votre site.
Attention tout de même à ne pas sur-optimiser votre texte, c’est pourquoi il est important d’exploiter les synonymes et le champ lexical de votre mot-clé.
 

La longueur de votre article :

 
Plus votre contenu est pertinent, plus les moteurs de recherche vont le valoriser. Et pour l’être, il est donc important d’être précis. Optimiser votre article pour le SEO va donc souvent passer par la rédaction d’un texte suffisamment long pour répondre à l’ensemble des questions que peuvent se poser vos lecteurs sur le sujet dont vous traiter.
Il est recommandé un minimum de 500 mots par article, mais plus vous écrirez, mieux ce sera.
N’oubliez pas, il est important de rendre votre texte agréable à lire en y ajoutant des images, du balisage pour l’Italique ou pour le gras, etc.
Si vous ne trouvez pas d’inspiration pour allonger votre texte, tentez de comprendre ce que cherchent les internautes lorsqu’ils tapent ce mot-clé sur les moteurs de recherche. Pour cela, utilisez les suggestions fournies, lorsque vous tapez le mot-clé, dans la barre de recherche :
redaction-web-recherche-google-mvmarketing
 

Le maillage interne dans votre rédaction :

 
Le maillage interne consiste à établir des liens URL entre les différentes pages de votre site. Ces liens doivent être mis en place de façon logique, afin de démontrer la cohérence de votre site aux moteurs de recherche.
Le netlinking interne est utile pour fluidifier la navigation à l’intérieur d’un site et pour le référencement du site.
Pour la navigation : créer des liens internes permet de maîtriser le passage des internautes entre vos pages. Le lien peut orienter vers des pages connexes pour compléter les informations recherchées par les internautes. C’est aussi un moyen de guider l’utilisateur vers des canaux de transformation, tels que : l’achat, la prise de contact, la demande de devis, etc. Enfin, c’est l’unique moyen de les mener ainsi que les robots des moteurs de recherche, vers des pages profondes (à plus de 3 clics en partant de la page d’accueil).
N’oubliez pas qu’une page à laquelle un robot n’a pas accès n’est pas indexée ; elle ne ressortira donc jamais dans les résultats des moteurs de recherche.

Un exemple de rédaction web optimisée :

redaction-web-optimisation-page-web-referencement-mvmarketing
source : Deux.io

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol